‘The English Rose'

 

 

Musique privée pour l'appartement de Charles Ier

 

HATHOR CONSORT

Romina Lischka – dessus et basse de viole
Liam Fennelly – tenor de viole
Thomas Baeté – basse de viole

 

 

Charles Ier – gambiste amateur enthousiaste et talentueux – rassembla ses musiciens de cour préférés, O. Gibbons, G. Coprario et Th. Lupo, dans ses appartements privés pour qu'ils l'instruisent dans l'art suprême de la musique. En cette période florissante pour la polyphonie anglaise vocale et instrumentale, ce groupe de compositeurs progressistes créa le répertoire anglais pour consort de violes et en particulier la Private Musicke pour Charles Ier. O. Gibbons consacra ses fantaisies à trois voix à la Private Musicke, soucieux d'un équilibre de forme et d'harmonie ainsi que d'une claire articulation des dessins mélodiques imitatifs. Ses fantaisies furent publiées à nouveau en 1648 à Amsterdam sous le titre de Koninklijke Fantasien, avec les fantaisies italianisantes de Th. Lupo et de G. Coprario.


Les trois compositeurs étaient des personnalités de la cour. Gibbons était considéré comme le meilleur virginaliste et était connu en particulier pour ses oeuvres vocales, que soulignait un caractère sérieux avec une présentation expressive du texte. Lupo jouait en consort de violons et était le plus expérimental des trois. Il développa une nouvelle combinaison de violons et de violes pour ses fantaisies à plusieurs voix. Coprario était le plus original du groupe et fut principalement influencé par la musique italienne. Certaines de ses pièces de consort sont complètement soulignées d'un texte, comme le madrigal italien.


Les Koninklijke Fantasien constituent une oeuvre concentrée et complexe, mais aussi très gratifiante, nécessitant un jeu d'ensemble puissant pour les sonorités intimement entrelacées des trois violes : une musique-joyau pour le Roi.

 

 

The fairest flower in the garden green & Royal Fantasia
O. Gibbons (1583-1625) – G. Coperario (1570-1626), T. Lupo (1571-1627)
Air & Division Musicke
J. Jenkins (1592-1678)
The Lyra Way
T. Hume (1569-1645)

<<Retour

Romina Lischka