'La Dhrupad-Fantaisie'

'La Dhrupad-Fantaisie' Une rencontre entre l'Angleterre de Elizabeth I et la tradition dhrupad à la cour Moghul de Akbar le Grand (+)


‘Alfonso Ferrabosco the Younger & the Golden Age of Jacobean Consort Music'

‘Alfonso Ferrabosco the Younger & the Golden Age of Jacobean Consort Music' Alfonso Ferrabosco le Jeune, gambiste à la cour d'Élisabeth Ire et jusqu'à Charles Ier, fut le compositeur pour le consort de violes le plus innovant et le plus influent de sa génération. (+)


‘Die Kürbishütte / La Cabane Citrouille de Königsberg'

Au cours de la guerre de Trente Ans, Königsberg resta un rare lieu de paix grâce à son emplacement géographique. De nombreuses personnes – et parmi elles des artistes et des musiciens – y cherchèrent refuge. Heinrich Albert, un élève de Schütz très influencé par Schein et Tunder, y devint organiste de la cour en 1630. Dans la paix de Königsberg, il créa un lieu de rencontre pour les compositeurs, les poètes et les musiciens dans une cabane à proximité d'un champ de citrouilles, la « cabane citrouille ». Là, des artistes de l'Europe entière tenaient régulièrement des Studisorien pour discuter et s'inspirer les uns les autres. (+)


Consorts in Division

Consort brisé et Division Musicke pour violon et viole Chr. Simpson, J. Jenkins, W. Lawes (+)


Lachrimae

Les Sept Pleurs de John Dowland - Six Interludes de Annelies Van Parys - choreographie & dance de Femke Gyselinck (+)


Channel-Cross Quartetts

L'Angleterre et la France comptèrent tôt dans l'histoire des pays les plus puissants d'Europe. Bien que ces nations se firent plusieurs fois la guerre, des échanges entre ces deux cultures dominantes émergèrent. Tandis que l'Angleterre de la Renaissance connaissait une importance culturelle particulière à l'époque élisabéthaine, la France était alors fortement influencée par l'extérieur. Un siècle plus tard, le vent tourna et la culture française connut un lever de soleil avec Louis XIV, dont les rayons éclairaient l'Europe entière. Londres attira l'attention sur elle avec le premier opéra de Purcell, mais à Paris aussi un tel style fut créé. (+)


The Phoenix Nest

Consort Songs & Fantasias de William Byrd et contemporain avec Marnix De Cat - contreténor (+)


Animam gementem cano

en collaboration avec Pluto-ensemble: Requiem de Biber, Stabat mater (nouvelle découverte) de Tuma, Sonates de Schmelzer & Clamer: (+)


Voyces & Viols

en collaboration avec Pluto-ensemble: Consort Music & madrigales de Thomas Tomkins & Gibbons (+)


‘The English Rose'

Musique privée pour l'appartement de Charles Ier Charles Ier – gambiste amateur enthousiaste et talentueux – rassembla ses musiciens de cour préférés, O. Gibbons, G. Coprario et Th. Lupo, dans ses appartements privés pour qu'ils l'instruisent dans l'art suprême de la musique. En cette période florissante pour la polyphonie anglaise vocale et instrumentale, ce groupe de compositeurs progressistes créa le répertoire anglais pour consort de violes et en particulier la Private Musicke pour Charles Ier. (+)



Romina Lischka